Web Summit 2016 une sélection des meilleures conférences

Web SummitVoilà notre sélection des conférences les plus intéressantes lors de notre séjour au WebSummit 2016. Nous n’avons pas pu assister à toutes les conférences tenues lors des quatre jours du WebSummit, mais après une sélection minutieuse nous avions un programme bien rempli et nous partageons avec vous le meilleur des conférences que nous avons vues.

Ten years from now… 

Mike Schroepfer CTO Facebook

La première conférence du lundi matin a eu pour mérite de marquer nos esprits pour des raisons évidentes : elle a mis en exergue trois pôles technologiques qui vont se développer dans les années à venir et probablement modifier le quotidien de chaque personne sur notre planète.

La connectivité, de nouveaux moyens de distribution seront développés, ce qui rendra l’accès à internet plus démocratisé.

L’intelligence artificielle, qui en lien avec le développement technologique et l’évolution de la puissance de calcul, va permettre de construire des machines intelligentes capables de nous aider ainsi que de manager la masse d’informations disponible en ligne.

La VR (réalité virtuelle), qui dans un futur proche sera suffisamment puissante pour donner une sensation d’immersion totale. Ce qui ouvre la voie à  des applications révolutionnaires notamment la récupération de facultés motrices.

Can Big Data Win the Next Election? 

Or Offer, CEO, SimilarWeb

Cette conférence était particulièrement intéressante, car non seulement elle avait lieu la veille des élections américaines, ce qui lui rajoutait un peu de piment, mais elle montrait aussi les divers moyens disponibles et l’ingéniosité des différentes campagnes pour accroître le trafic sur les sites des candidats respectifs.

  1. Outfit your Army

La création d’une ligne de vêtement arborant le slogan « make America great again » et d’une boutique en ligne qui fait la promotion de ce merchandising a créé une hausse dans le traffic du futur président Trump.

  1. Misdirection

Lorsque Jeb Bush était encore dans la course aux présidentielles celui-ci a choisi comme adresse web jeb2016.com. La team de Donald Trump en a profité pour acheter le nom de domaine jebbush.com pour ensuite rediriger le trafic vers le site de D. Trump. Au prix que coûte l’acquisition d’un nom de domaine, ceci est une leçon à retenir pour tout entrepreneur.

  1. Outsmart your opponent with search

Google est la plateforme principale de média sponsorisé en ligne. L’équipe d’Hillary Clinton a utilisé ceci pour obtenir des clics provenant de la recherche « Donald Trump ». Petit truc!

  1. Build a viral machine

Le partage amène du traffic ! C’est aussi simple que ça. Et c’est avec la page Trumpyourself que l’équipe de H. Clinton a exploité cette caractéristique des réseaux sociaux.

  1. Leverage the spotlight

Lors d’un débat télévisé entre les deux candidats, Hilary Clinton a encouragé les gens à vérifier les faits cité par Donald Trump sur son site web à l’aide de cette page web.

Ceci lui a permis de générer du trafic provenant du monde télévisé et de le transférer au monde numérique.

Pour revenir sur cette conférence et au vu des résultats des élections, nous nous contenterons de dire que le big data n’a pas toujours raison.

Ask your developer 

Jeff Lawson, Co-Founder, Twilio

Cette conférence a particulièrement éveillé notre intérêt pour deux raisons, premièrement il y avait plusieurs développeurs avec nous à Lisbonne et deuxièmement elle adressait une thématique que nous essayons d’optimiser. C’est-à-dire la place du développeur dans le processus de conception d’un projet digital.

Jeff Lawson a débuté sa conférence en insistant sur le fait que la considération des développeurs comme des geeks ou des codemonkeys est révolue. Mais que le développeur doit être vu comme un membre à part entière de l’équipe responsable de la création d’un projet digital.

Ce qui mène à l’affirmation suivante ;

« Share problems, not just solutions with your devs »

Cela demande d’intégrer le développeur plus en amont du processus de création. Ce qui a notamment comme avantage  de stimuler l’engagement et la motivation du développeur pour un projet.

Space won’t be the final frontier 

Naveen Jain, Founder, Moon Express, Mike Massimino, Astronaut, Columbia University, Derek Mead, Editor-in-chief, Motherboard

Un astronaute! Une des raisons pour laquelle cette conférence nous a particulièrement plue est parce qu’il y avait Mike Massimino, il a une présence de laquelle émane une tranquillité  d’esprit à toute épreuve. Peut-être du fait qu’il a été dans l’espace et qu’il a littéralement une autre vision de notre monde.

Plus globalement c’était une des conférences les plus divertissantes grâce à une juxtaposition de caractères, entre Naveem et Mike, qui a créé une dynamique très agréable et distrayante tout en restant éducative.

Pour ce qui est des apprentissages tirés de cette discussion nous pouvons relever les éléments auxquels on ne pense pas instantanément en relation avec l’espace et son exploration.

Ceci et de voir les futurs projets spatiaux comme des opportunités pour la coopération internationale, le développement technologique ainsi que pour l’accroissement de notre compréhension de l’univers et finalement comme d’incroyables aventures qui attendent l’humanité.

Share on LinkedInShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*